Guitare surexpo.png

A PROPOS

Qui suis-je ?

J'ai commencé mon apprentissage de la musique à l'âge de 11ans. J'ai suivi en premier lieu des cours de guitare classique et de formation musicale.

Après le baccalauréat, je suis entré en licence à l'université Lyon II en musicologie.

C'est au moment de mon entrée en licence que j'ai commencé à m’intéresser à la composition.  Je me suis donc inscrit au CRR de Lyon (Conservatoire à Rayonnement Régional) en parallèle de mes études universitaires. J'y ai travaillé durant quatre ans la composition instrumentale, la composition électro-acoustique, l'analyse musicale et l'écriture musicale (harmonie).

Après l'obtention de ma licence, j'ai eu la chance de travailler une année avec la Maîtrise de la primatiale St-Jean de Lyon. En parallèle, j'ai suivi des cours particuliers de composition et d'orchestration avec Romain Montiel, compositeur diplômé d'un master en musique à l'image au Conservatoire National Supérieur de Lyon.

C'est en continuant cet apprentissage de mon côté que j'ai été admis en 2021 en master de Musique Appliquée à l'Audio-Visuel ( Master MAAAV ) au sein de l'université Lyon II.

Un habit neuf

Marivaux disait " Un habit neuf c'est presque un beau visage".

Et qui pourrait lui donner tort ? Pas les réalisateurs en tout cas, ni les acteurs ou les metteurs en scène. Pas non plus les photographes, les comédiens et les directeurs artistiques. Ni même moi. Chacun rêve de faire revêtir à ses spectacles, ses films et ses performances des habits qui sauront les sublimer, leur donner à eux-aussi ce "beau visage".

C'est ici que j'entre en scène. Depuis quelques années maintenant, je travaille  à devenir tailleur. Ensemble nous prendrons minutieusement les mesures de vos volontés : longueurs, largeurs, hauteurs... et une fois cela fait, j'irai coudre. Je me retirerai dans mon atelier et là, je tisserai au piano, je broderai à la guitare, j'ajouterai ici des boutons de croches, là des lacets de blanches. J’essayerai de coudre pour vos envies le costume le plus ajusté possible : assez près du corps pour qu'il puisse souligner subtilement toutes les courbes de leur silhouette, jamais trop serré pour ne surtout pas qu'il les étouffe.

Alors si par hasard vous êtes un jour à la recherche d'un tailleur pour habiller vos idées, peut-être qu'ensemble nous pourrons trouver le moyen de leur donner, à elles aussi, un habit neuf !